Sous cloche
Agir Multimédia

[PODCAST] Accord Europe-Mexique : les éleveurs bovins sacrifiés

Le 28 avril, en plein confinement, la Commission européenne signait un nouvel traité de libre-échange avec le Mexique. Cette fois, l’accord comprend un volet alimentaire, passé inaperçu. Sous Cloche le décrypte pour vous.

Le 28 avril 2020, Phil Hogan, le commissaire européen au Commerce, annonçait avoir signé un nouveau traité de libre-échange avec le Mexique. Ce dernier a pour ambition de moderniser un accord déjà en place depuis 2000, en ajoutant de nouveaux produits à l’exception douanière, notamment des produits alimentaires.

Si cet accord devrait avantager de nombreux producteurs européens, il donne des frissons aux éleveurs bovins. En effet, 20 000 tonnes de viande de bœuf devraient être importées dans le cadre de cet accord depuis le Mexique. Et ce, avec des droits de douanes très faibles (7,5 %), avec pour conséquence des prix bien inférieurs aux standards européens pour le bœuf mexicain. Le syndicat Coordination rurale dénonce par exemple un accord qui « bouleversera l’équilibre économique de nos agriculteurs ». Dans ce podcast, on vous explique en détail les conséquences probables de cet accord.

Related posts

Distilleries et pharmacies: élan de solidarité, mais à quel prix?

Elodie DO NASCIMENTO GONCALVES

Étendre la Sécurité sociale à l’alimentation: pourquoi pas?

Alice BOUVIALA

Pour les Brigades de Solidarité Populaire, politique et nourriture vont de pair

Lou ROMEO